Mois : mai 2020

Représentations féminines

Mon intérêt pour les « Vénus » paléolithiques n’est pas nouveau. De nombreuses observations des parois gravées et/ou peintes, d’objets, parfois inédits, et des lectures diverses et variées m’ont amené à formuler des hypothèses bien étayées sur l’interprétation de ce chapitre de l’art préhistorique. Associant l’art, le mimétisme et l’animisme, je propose donc une lecture originale de certaines représentations de ces « principes féminins », dans la forme, dans le fond et les croyances probables que cela induit.

venus-article-serpe

Sacralisation des objets d’art mobilier.

L’art paléolithique est sacré, qu’il soit pariétal, mobilier, sur bloc et dans la statuaire. Ces diverses techniques se complètent.

L’art n’est jamais gratuit, il répond aux besoins et attentes des groupes humains tentant d’influer, faute de le comprendre, sur le monde spirituel, le monde- autre, ce monde accessible seulement par les officiants, que nous nommerons, par facilité : les chamans.

article-serpe-2009sacralisation-des-objets-d’art-mobiliers